Quelques exercices au punching ball

C’est à tort que l’on pense que le punching ball sur pied est fait uniquement pour travailler la puissance des muscles. Bien vrai, il fut un temps où la vitesse était une partie négligée pendant les entrainements. Il a fallu l’avènement des grandes pontes comme Mohamed Ali et Sugar Ray pour comprendre son importance. Désormais, le but du sac de frappe n’est pas seulement de travailler sa force. Il sert aussi à gagner en vitesse et à développer le jeu de jambes. Associé à d’autres équipements, ce sac permet une variété d’exercices pour améliorer ses performances.

D’abord, il faut savoir que pour un meilleur usage du punching ball sur pied, certains accessoires sont indispensables. Il s’agit principalement : des gants de boxe et chaussures de boxe, un chrono, une montre et, si possible, un patchwork. Les chaussures sont nécessaires pour travailler les jeux de jambes et avoir une bonne adhérence. Les gants permettent de frapper fort sans sentir aucune douleur.

L’entrainement de base

entrainement cardio boxe

Il s’agit de s’échauffer pendant 20 minutes en donnant des frappes régulières sur le sac. Ce qui servira à renforcer les bases en boxe et c’est aussi une aide précieuse à la concentration. Cet entrainement est un savant mélange d’acrobatie et de musculature qui permet de gagner en élasticité et en souplesse. L’exercice qui comprend 10 rounds se passe principalement autour du sac de punching ball sur pied et permet de travailler son endurance cardiovasculaire. Il faut éviter de se jeter sur le sac. Il faut donner juste des coups brefs et répétés.

La frappe du sac

punching ball entrainement

Il s’agit ici de travailler sa puissance. Dans cet exercice, on frappe le plus fort possible sur le sac en fournissant un minimum d’effort.

Cet exercice permet de gagner en endurance. Il est composé de 5 rounds d’une minute maximum avec de courtes pauses, et permet de gagner en efficacité. I

l faut surtout éviter de se servir de la tête ou de pousser le sac avec les épaules.

De même, il ne faut jamais s’en servir pour prendre appui.

La vitesse

Pour travailler sa vitesse, pas besoin d’une poire. Un punching ball sur pied peut tout aussi bien faire l’affaire. La séance est composée de 6 rounds de 3 minutes intercalés de 20 secondes de pause. Cet exercice vise à augmenter le temps de réaction et aide à enchaîner les différents mouvements sans stress.

L’endurance

Un sportif au top de son niveau se doit d’être endurant. La boxe est un sport qui sollicite tous les muscles du corps indépendamment des coups que l’on reçoit au visage. C’est un sport complet qui nécessite de l’endurance. L’entrainement à haute intensité a été conçu pour développer l’endurance. L’exercice comprend 8 séquences de 30 secondes chacune.

Pour gagner en endurance, il faut éviter de rester immobile même pendant les temps de pause. Le sac de frappe doit être traité comme un adversaire réel au cours de l’exercice.

Étirements

Vous avez commencé votre entrainement avec un échauffement, vous devez le clôturer avec des étirements. Cela permettra de récupérer rapidement en tonus et de permettre aux muscles de tirer le meilleur des exercices. Les étirements éviteront aussi des douleurs musculaires et articulaires.

Il ne faut jamais perdre de vue ses objectifs au cours des séances. Il faut varier les exercices et se concentrer véritablement sur le sac de punching ball.