5 choses à savoir sur le nerf sciatique

Responsable de l’affection du même nom, le nerf sciatique est le plus long du corps humain. Partant du bas du dos, il passe par la fesse, la cuisse, la jambe et le pied. Lorsqu’il est pincé, les douleurs vont donc se faire connaître sur l’ensemble du trajet. Mieux connaître ce nerf va permettre de comprendre comment naissent les douleurs.

Un nerf mixte

Au nombre de deux, les nerfs sciatiques ont deux fonctions. La première est sensitive puisqu’ils permettent les sensations depuis le bas du dos jusqu’au pied. Son second rôle est moteur puisque ces nerfs permettent le déplacement des muscles inférieurs.

Le nerf se divise ensuite en deux parties avec d’un côté le nerf fibulaire situé à l’extérieur du mollet, sur le devant de la jambe et le pied. Le nerf tibulaire, de son côté, qui se situe à l’arrière de la jambe et sous le pied.

La compression du nerf sciatique

Lorsque la racine de ce nerf est comprimée entre deux vertèbres, la sciatique va se déclarer. Le nerf se raidit et ne répond plus. La douleur est lancinante et brusque et sera difficile à supporter. Un médecin vérifiera dans ce cas à quel endroit le nerf est comprimé via une imagerie médicale afin de détecter l’origine du problème.

Une terminaison nerveuse délicate

Dans le cas d’une usure prématurée des disques vertébraux, le noyau peut sortir de sa place initiale et venir pincer le nerf. La présence d’une hernie discale peut donc expliquer ce phénomène. La rupture du cartilage va appuyer sur la racine nerveuse qui va devenir douloureuse.

Le nerf sciatique est également sensible aux efforts réalisés. Le port d’une lourde charge peut avoir un effet direct sur lui. La grossesse est également un moment délicat car l’embryon peut appuyer sur une partie de ce nerf et occasionner une sciatique.

Un canal lombaire trop étroit peut également être la source de douleur car le nerf sciatique n’aura pas la place nécessaire pour se déplacer comme il le souhaite.

Plusieurs racines au bas du dos

Le nerf sciatique trouve son origine dès la lombaire 5 pour continuer dans la région sacrée. Cette étendue explique que les problèmes de sciatiques soient aussi répandus. Dans la plupart des cas, la lombaire 5 est concernée avec une douleur située sur l’extérieur de la cuisse puis va descendre dans la jambe pour finir au dos du pied et au niveau du premier orteil.

Lorsque la racine touchée est celle qui se trouve au niveau de la sacrée 1, la douleur se fait ressentir au niveau de la fesse, de l’arrière de la cuisse et de la jambe pour se poursuivre sous la plante du pied pour finir dans le petit orteil.

Des causes multiples pour une sciatalgie

Les douleurs sciatiques peuvent être occasionnées par de nombreuses situations. Un chiropraticien pourra indiquer avec exactitude quelle est sa cause. Si la hernie discale intervient dans la majorité des cas, il faudra également indiquer que l’arthrose et l’arthrite peuvent provoquer ce type de problème.

Une mauvaise posture ou un dysfonctionnement articulaire du sacro-iliaque peuvent être évoqués. Ils seront repérés après une analyse de la démarche et une imagerie médicale. Cet examen permet aussi de savoir si un problème articulaire se situe uniquement au niveau d’une vertèbre.

Le nerf sciatique fragile ne supportera pas certaines situations comme un spasme musculaire qui viendra le bloquer. Le surpoids et l’obésité peuvent aussi avoir des effets sur lui. Le port de chaussures à talons trop hauts ou une position assise prolongée peuvent à tout moment mener à un problème de nerf sciatique douloureux.