Moringa Oleifera: Une exploitation à multiples vertus

Les superaliments tels que le Moringa, la Spiruline ou encore les baies de Goji sont devenus très populaires depuis quelques temps. Avec chacun leur vertu sur la santé, les athlètes et les personnes adepte du mouvement healthy se les arrachent.

Le Moringa Oleifera est la plante la plus riche en potentiels nutritionnels sur 120 espèces étudiées, ce qui lui a valu une renommée internationale en quelques années seulement. Il existe sous plusieurs formes sur le marché mais pour en tirer les meilleures parties, nous, on préfère l’utiliser frais.

On recense 13 espèces de Moringa. C’est une plante facile à planter. , De la feuille au racine, toutes les parties de cette espèce possèdent des vertus médicinales. On les trouve surtout en Afrique, en Asie et même dans les pays panaméricains.

Retrouvez dans cette article comment et pourquoi planter vous-même votre Moringa à la maison.

Pour une culture à 6 étapes

Moringa Oleifera

Pour une utilisation optimal, rien de tel que d’en cultiver vous-même dans votre jardin ou dans votre champ et de profiter de sa fraicheur. Que ce soit pour une exploitation du Moringa à grande ou à petite échelle, le processus est le même.

Première étape :

Pour cultiver le Moringa, il vous faut un terrain adapté à la plantation. L’emplacement doit être protégé aux agents destructeurs, entre autres les insectes, les herbivores, etc. C’est une plante qui craint le froid, il va donc falloir le planter en serre. Pour une plantation moyenne, un abri de 2,5 m du sol est nécessaire avec une pénétration du rayon du soleil à 50 %.

Deuxième étape :

Préparer le terrain à cultiver en cassant les mottes de terre et mettre à plat par la suite. Fabriquez des planches de terre qui accueilleront des graines et des plantules. En outre, renforcez le contour de ces planches avec des briques en argile ou des clôtures en bois.

Troisième étape :

Choisir des semences de bonne qualité. Trempez-les pour ramollir la coque de Moringa et enlevez la coque molle et conservez la graine dans une boite hermétique.

Quatrième étape :

Laissez pousser les graines dans des petits sacs en plastique pour faciliter le transport et la transplantation des plants. Mettre 2 à 3 graines pour chaque sac et recouvrir de terre. Humidifier votre plantation 4 fois par semaine. Il est à noter que le plant est à humidifier et non à inonder.

Cinquième étape :

Il s’agit ici de la transplantation des plants. Quand ils atteignent une hauteur de 30 cm, il est nécessaire de les déplacer dans des fosses. Ces dernières sont un mélange de fumier, de terre et de sable fin. Pour une transplantation réussie, il vaut mieux faire cette opération au petit matin.

Sixième étape :

Récoltez vos plants après 3 à 4 mois. Bien sur, n’arracher pas votre plante du sol. Il suffit de quelques feuilles bien que la racine soit aussi très utilisée dans son pays d’origine.

De la nutrition à la guérison ou les vertus de la Moringa

nutrition à la guérison

La consommation ou l’utilisation du Moringa dans toutes ses formes permet de prévenir certaines maladies.

  • Les poudres de Moringa réduisent les carences alimentaires grâce aux vitamines A et aux protéines qu’elles contiennent en grande quantité. On peut en ajouter dans les repas quotidiens, sans pour autant abuser du dosage.
  • Les fibres du Moringa aident aussi à maintenir la bonne santé du système digestif. Les personnes souffrant de constipation et de problèmes intestinaux ont besoin d’en consommer régulièrement.
  • La teneur en zinc du Moringa permet aussi de réguler la sécrétion d’insuline, ce qui constitue un bon point pour les diabétiques.
  • L’huile de Moringa améliore la circulation sanguine, surtout au niveau du cuir chevelu. Elle optimise de fait la croissance des cheveux
  • Pour les problèmes de vision, la vitamine A présente dans toutes les parties de cette plante est très bénéfique pour la vue.

Le Moringa possède aussi des effets positifs sur des personnes atteintes de certaines maladies. Il :

  • Pallie la carence en vitamine A chez les jeunes enfants
  • Rétablit la tension artérielle et l’anémie
  • Traite la diarrhée en utilisant les feuilles séchées
  • Soulage les rhumatismes et la goutte en utilisant la forme d’huile essentielle du Moringa
  • Optimise le bon fonctionnement du foie
  • Réduit la douleur et augmente la santé des articulations grâce à son rôle d’anti-inflammatoire