Comprendre et faire face à l’énurésie nocturne de l’enfant

L’énurésie nocturne de l’enfant est le terme scientifique et médical employé pour désigner le fait de faire pipi au lit. Les enfants en bas âge sont les plus concernés.

Ils ne peuvent pas contrôler leur miction et leur urine durant leur sommeil, que ce soit la nuit ou dans la journée.

Comment faire face à ce trouble fréquent ? Comment aider votre enfant ?

Apprendre à l’enfant à faire pipi seul

Apprendre à l’enfant à faire pipi seul

Vers les 15 ème mois de votre enfant, il est important de lui apprendre comment faire pipi seul. Plus précisément, on doit lui enlever ses couches et les remplacer par des sous-vêtements classiques, des bodies ou des slips. Vous, parents, êtes les premiers concernés pour mieux à apprendre votre petit loulou à utiliser les toilettes.

Expliquez à votre enfant, sans toutefois le blesser ni le faire culpabiliser, qu’il ne doit pas se mouiller, qu’il doit vous appeler quand il a envie de faire pipi.

Si vous avez du mal à le convaincre malgré plusieurs tentatives, vous pouvez demander l’avis de votre pédiatre. Il y a aussi quelques livres qui en parlent, achetez-en pour savoir plus. Une manière aussi de passer du temps à la lecture ! Pourquoi pas ?

D’un point de vue médical, vers cet âge, l’enfant doit apprendre à contrôler ses mictions. C’est un procédé naturel incontournable au cours du développement physique et psychologique de chaque enfant et de leur apprentissage de la vie quotidienne.

Connaître les raisons du problème

les raisons du problème

Face à une situation d’énurésie nocturne, les parents doivent être calmes et ne doivent en aucun cas crier sur son enfant. Cela peut lui frustrer et vos projets de résolution ne seront pas nécessaires.

Tout d’abord, il est important de connaître l’enfant et de savoir détecter les causes du fait qu’il fait souvent pipi au lit la nuit.

Voici donc une liste qui pourrait vous aider à comprendre mieux votre enfant :

  • Une immaturité de la vessie
  • L’enfant va très souvent aux toilettes durant la journée
  • Un mauvais apprentissage de l’utilisation des toilettes
  • Un mal formation de l’appareil urinaire
  • Des facteurs psychologiques
  • Du stress
  • De la nervosité
  • De l’anxiété
  • Un déménagement
  • La séparation des parents
  • Des problèmes à l’école
  • Des ennuis avec ses frères et sœurs
  • La constipation
  • De la génétique
  • Un grand choc émotionnel
  • Violences familiales
  • Naissance de son petit frère ou de sa petite sœur
  • Etc.

N’oubliez surtout pas que faire pipi au lit peut provoquer chez l’enfant un sentiment de dépression, de honte, de timidité ou de faible estime de soi.

Les parents doivent alors, de leur côté, avoir de la patience, de la compréhension et savoir partager beaucoup d’amour pour son enfant.

Savoir être patient

Savoir être patient

Quand on est parent, on a surtout tendance à comparer ce que font les enfants des autres avec nos miens. Dans les forums sur la toile, dans les salles d’attente du pédiatre, les parents se partagent les expériences de l’apprentissage au pot ou aux toilettes. Certains ont pu apprendre rapidement leur enfant à ne plus faire pipi au lit, certains non !

Veuillez seulement être patient pour les parents qui ont des enfants qui urinent encore durant la nuit. Si votre enfant a 5 ans, ne vous précipitez pas !

Par contre, si cela se manifeste de façon continue, il est conseillé de consulter un pédiatre. Par ailleurs, les spécialistes considèrent encore ce phénomène encore normal jusqu’à 8 ans. Ce qui est un peu contradictoire, mais à vous d’en occuper ce qui vous semble le mieux.

Seulement, ne jugez pas votre enfant ! Et surtout devant des personnes en dehors de votre famille. Il serait possible qu’il soit tendu et nerveux. Ce qui pourrait avoir des conséquences néfastes sur son caractère et son épanouissement personnel.

Erreur à ne pas commettre : remettre les couches

remettre les couches

Si vous avez commencé à ne plus mettre des couches à votre enfant, continuez ! Il se peut que vous soyez inquiets au début, mais ne perdez pas courage. Les parents ont tous vécu cette étape.

L’objectif est que votre enfant pourra grandir et faire comme tous les autres enfants de son âge. Si vous continuez à lui remettre des couches, il aura tendance à comprendre qu’il est encore un bébé, et qu’il est toujours protégé la nuit.

En parallèle, les enfants ont tendance à chercher de l’eau. Ne lui privez pas, même si vous pensez que cela lui donnera envie de faire pipi. L’objectif n’est pas de le faire uriner moins, mais de l’aider à contrôler les mictions la nuit.

Pour aider votre enfant à ne plus faire pipi au lit la nuit, apprenez-lui à vous faire confiance et de partager ses soucis. Il sera alors capable d’expliquer son point de vue vis-à-vis du problème et pourrait même trouver les solutions par lui-même !

Vous pouvez aussi jouer avec ses sentiments : donnez-lui plus d’amour, de tendresse et de compréhension.